Dans l'esprit du bilan du 1er prototype d'incubateur et des billets qui ont suivi, le pilotage et donc le logiciel, sont également abordés sous un nouvel angle.

Avec la version 2 de l'incubateur, le pilotage se fera uniquement avec la carte Arduino, sans PC. L'incubateur fonctionnera en stand-alone : il sera autonome dès la mise sous tension des circuits.

La contrainte de la programmation de la carte Arduino, contrairement à Python, c'est la concision : donc simplicité du code pour un résultat efficace. Ca servira plus tard à reprendre le code Python pour la gestion de l'incubateur par ordinateur.

Interface de programmation Arduino