Nouveau volet du développement des orchidées : la pollinisation.
Il s'agit de prélever les pelotes de pollen d'une fleur et de les déposer sur le stigmate d'une autre.

Après, il faut s'armer de patience car plusieurs cas peuvent se présenter :
- L'hybridation échoue d'emblée : la fleur fane et tombe
- L'hybridation débute puis stoppe après quelques semaines : l'ovaire commence à grossir puis se déforme et la croissance cesse
- L'hybridation fonctionne : les ovaires grossissent durant des mois.

Première surprise qui est pourtant logique : dans les 24 heures qui suivent la pollinisation, la fleur fane.
Autre constatation : les hybridations ne fonctionnent presque que sur des boutons récemment ouverts.

Les premières essais de fécondation datent de début mars.
Les hybridations effectuées et réussies (encore faudra-t-il que les graines soient viables) sont celles de Phalaenopsis. Après 3 mois et demi, les fruits ne sont pas encore mûrs.

09/03/2011

11/03/2011

26/03/2011

15/04/2011

Hybridations réussies et avortées