Souvenez-vous. Le 8 janvier dernier, je vous racontais mes déconvenues lors de la mise au point de la carte de brassage USB basée sur le composant CMOS4017 (petit rappel, le but de ladite carte de brassage est d'activer successivement des sorties et donc des périphériques :voir ici pour les détails).

L'échec avait été l'occasion de rebondir et de concevoir ma première carte maison avec des portes logiques (voir le post). Mais l'encombrement n'est pas négligeable comme on le voit sur la photo ci-dessous.

Etant donné que le fonctionnement de l'automate final repose sur ce type de montages (cf. la video de YouTube), je me suis décidé à miniaturiser un peu plus le dispositif en me remettant au 4017.
Et cette fois-ci c'est un réel succès. Et je vous laisse juger du gain de place !

Il y aura plus tard une dernière étape de miniaturisation avec l'emploi d'un PIC.
Mais chaque chose en son temps.

Merci à Jérémy pour le tuyau des résistances pull down !


Au 1er plan : dispositif de brassage à base de 4017,
Au-dessus : même chose avec des portes logiques