Un petit tour du côté des milieux de culture.

Il y a 2 semaines, j'ai testé un mode de repiquage stérile de bourgeons de ficus.
Le but n'est pas que des petits ficus se développent, mais plutôt :
- Que les bourgeons ne pourrissent pas, ce qui serait un signe de traitement des échantillons trop agressif
- Que le milieu de culture ne soit pas envahi de moisissures, ce qui indiquerait que l'environnement de repiquage (instruments, plan de travail) n'est pas correct

Le résultat est très encourageant : les bourgeons sont verts sans aucune trace de champignons contaminants !!
Et c'est bien la première fois que je parviens à ce résultat ! Les essais précédents (il y a longtemps), se soldaient par l'apparition en quelques jours de champignons sur les fragments végétaux, et un noircissement de ceux qui n'étaient pas contaminés.

Moralité :
- Les conditions de mise en culture (sur ... la gazinière ! avec du matériel stérilisé à l'eau bouillante) sont ok
- Les conditions de stérilisation des fragments végétaux ne les détruisent pas

Prochaine étape : passer de la gazinière à un vrai plan de travail !!
On verra ça en mars, car d'ici-là le temps va me manquer.