CONCLUSION du chapitre "recherche de la température optimale de culture"



Après une 10aine de jours de fonctionnement de la serre, il y aurait beaucoup à dire :

une foule de variations dans les conditions de culture a entraîné une foule de variations :

> du développement des plantes

> des pH et conductivité des milieux de culture

> de la maîtrise de l'évaporation dans les chambres de culture

> ...



Mais les changements et variations sont en fait beaucoup trop nombreux pour pouvoir mener une étude des conditions de culture optimales digne de ce nom .



Le problème vient de la trop grande dépendance aux variations d'environnement, et principalement la température extérieure, qui empêchent une maîtrise complète de la température des chambres de culture.



La solution retenue, avant la poursuite du volet "serre de développement", est l'amélioration du contrôle et de la régulation des facteurs vitaux : température, éclairage, ventilation, humidité, milieu nutritionnel.



La boucle est bouclée, et on en revient à la nécessité d'élaborer une serre USB pour mener à bien le projet de culture optimale des orchidées en hydroponie !
... et il faut reconnaître que ça m'arrange bien !!

Etape suivante : réaliser une carte entrées-sorties (IO) qui sera l'interface entre l'ordinateur et la serre, via un port USB.