Après la maîtrise des mouvements d'air, passons à l'isolation thermique.
Initialement j'aurais souhaité faire une "boîte" isotherme bien hermétique, mais en fait non :
il faut tout de même quelques ouvertures (en façade de l'enceinte il y a les panneaux amovibles permettant d'accéder aux chambre de culture) pour que l'air s'échappe et soit renouvelé via le système de chauffage.