Lors des essais de l'alimentation électronique avec un ou plusieurs ventilateurs ... ça ne marchait pas trop, voire pas du tout !!! Déception !!

En fait lors des essais avec PSpice j'ai commis l'erreur de ne pas simuler la présence de ventilateur ... ou plutôt j'ai considéré qu'un ventilo 90mA = une résistance !
Or c'est au moins équivalent à une résistance + une self.
Bon .. Résultat : je n'avais pas pensé qu'il y a un pic de courant lors du branchement du ventilateur.
Cette consommation de courant est due à l'amorçage du mouvement des pales.

 Voyant ça, j'ai essayé l'ajout de condensateurs, résistances (pour le courant), mise en série / parallèle des ventilos, transfo de plus forte puissance ... rien de bien convainquant.

En y regardant de plus prêt, que se passe-t-il ? Voyons voir du côté du banc d'expérimentation : 
A vide, l'alimentation fournit 14,77 V, à partir du transfo 2x 15V, 16VA : 
Au branchement d'un ventilo (qui se met à tourner tranquillement), la tension tombe à 2,83V ! d'où le problème en branchant les suivants :
Côté courant, avec 42,9 mA on est loin des 90 mA nécessaires au ventilo :
Seule solution pour avancer : repenser le circuit électronique. Et le meilleur moyen est encore d'approfondir la question des moteurs à courant continu.
Allez, je me remets à la lecture de mon livre de chevet et je vous en reparle !
NB : En lisant 2 - 3 trucs sur le net, je me demande si ça ne vient pas juste de mon régulateur LM317. Dans ce cas, l'erreur a été de ne pas regarder ce qui se passait au niveau du courant avec PSpice !