Première étape de l'isolation de la serre : maîtriser les mouvement d'air.

Le but est de perdre le moins possible le bénéfice de ce milieu clos : la température.
La chambre de culture étant quant à elle dédiée à la maîtrise de l'hygrométrie.

Le film plastique utilisé pour emballer les palettes est un bon moyen de traquer la moindre fuite d'air.
De nouveau, ce n'est pas très sexy, mais ça a le mérite d'être étanche :